#lapoesieselonvous

A travers son film “ Le Tour du Livre”, Maxime Coton s'interroge sur ce qu’est la Poésie. Une large palette de personnes sont interrogées face à la caméra et expriment par où, par quoi et comment la poésie se manifeste à eux.
Et vous, quelle serait votre réponse à cette question ? Comment vivez-vous la poésie dans votre environnement, dans votre quotidien ?

A travers un texte, une image, un son, faites-nous part de vos idées !

La Poésie ?

Nom complet
Déposer les fichiers ici ou
Taille max. des fichiers : 256 MB, Max. des fichiers : 5.
    GDPR

    La Poésie, selon vous !

    " La poésie c’est l’envers de ma vie, l’envers de ma peau, l’envers de mes mots.
    C’est le chemin inversé de l’adulte à l’enfant, le chemin inversé de la larme à l’émotion, le chemin inversé de la parole au silence, le chemin inversé du tout au rien qui est tout.
    La poésie est silence du temps, silence du monde, silence du silence.
    Un chemin perdu qui file dans mon dos, amnésie dans mon champ de vision, l’appel de la forêt.
    Qu’ils me reviennent les mots des origines, mots rupestres recouverts de tant de couches, de tant de mots, d’infos, de vernis, d’urgence, de souffrances à taire ou à soigner. Qu’ils me reviennent ces mots-regards égarés dans la brume du monde. Ces mots matin du monde, ces mots fumée de café, frisson d’enfance, mots flocons de neige, mots lièvres, mots aigles, mots marmottes, mots-prière.
    La poésie c’est l’encre de ma vie, l’encre de ma peau, l’encre de mes mots."

    Antoine Davio

    " Puis à la fin
    du poème j’éteins
    la petite lampe
    pose le crayon
    enlève les lunettes
    et descends
    pour me fondre
    dans le temps
              qui reste"

    Leo Gillessen

    " Regard
    Regard de l'éveillé
    Regard de l'endormi
    Regard qui voit sans regarder
    Regard à coeur ouvert
    Regard qui n'attend rien, n'espère rien
    Juste laisser venir
    Accueillir le caché, le secret, le non-dit, l'entre les lignes, l'au-delà du miroir et
    des signes
    La vie resplendissante malgré chaque grimace
    Entendre
    Entendre sans écouter
    Faire silence
    Cri d'amour au ventre de chaque violence
    Voix de l'âme des disparus
    La vie pour la première fois
    A chaque mot, à chaque phrase
    Enfant au matin de la Saint-Nicolas
    Vie explosant de cadeaux."

    Elisabeth Berwart

    " La poésie !
    Une question de survie
    Une douce folie
    Au gré de mon imagination
    Déposer mes émotions
    Laisser venir les mots
    Accepter tous mes maux
    Guérir mes blessures
    Lâcher mon armure
    Une façon de se retrouver
    Un besoin pour s’aimer
    Écrire n’est pas facile
    Le crayon pas toujours docile."

    Magali Buchet

    " l'oeil voit les phrases, le pied martèle le sol, un mot surgit à chaque pas.
    Les mots dansent, s'alignent, se hissent sur la plume qui glisse sur la page immaculée.
    Les idées et les visions fugaces s'entrechoquent dans ce liquide d'écriture."

    Gourdin

    " C'est regarder le tout petit, petit dans le très, très grand.
    C'est le très grand dans le tout petit.
    C'est l'espace entre les nuages.
    C'est les mots entre les mots.
    C'est la lumière qui filtre à travers ses cheveux et dore son visage.
    C'est quand tu regarde l'eau , en même temps tu regarde le ciel.
    C'est l'odeur d'une vieille maison, d'une boîte à biscuits.
    C'est des voix derrière la porte.
    C'est mon Tsoin Tsoin palliatif.
    C'est un caleidoscope.
    C'est un fragment de quelquechose
    C'est un langage codé.
    C'est regarder quelqu'un sur le quai et la trouver belle.
    C'est une apophénie.
    C'est l'essence d' l'art.
    C'est dire bonjour à un chien qui passe.
    C'est Célestine.
    C'est autrement dire.
    C'est une autre dimension du réel.
    C'est l'air dans la clarinette.
    C'est le sourire de la femme de ménage qui a rangé le diable sous l'escalier.
    C'est une goutte de lait sur la toile cirée.
    C'est l'émoi des sens.
    C'est quand tu arrive juste à temps pour sauver un papillon de la cuvette des toilettes.
    C'est la langue des cygnes.
    C'est une fiente de pigeon sur la tête d'un tyran.
    C'est un chemin oublié.
    c'est une carte marine.
    C'est une courbe de niveau.
    C'est un passage secret.
    Mais tout ça c'est dans ta tête!
    C'est une maladie mentale.
    C'est la cryptographie d'un oiseau dans la neige.
    C'est un fleuve dans la steppe.
    C'est ce qui se dissimule dans les villosités de la nuit.
    C'est une vapeur d'aquarelle.
    C'est un bouquet de plumes.
    C'est quand tes pensées se tressent à tes paroles.
    C'est quand la bière sombre exhale ses parfums de mystères.
    C'est une ponte de printemps dans la steppe.
    C'est une hypothèse.
    C'est une fin de soirée à la buvette du football.
    C'est une pincée de photons qui lèvent les voile.
    C'est quand Violette s'insinue entre tes fissures.
    C'est quand les souffles des bélugas irisent la lumière blanche.
    C'est quand les larmes et les rires bondissent des dunes comme des ballons rouges.
    C'est un éclat de soileil qui la regarde en souriant.C'est la cognition sensitiva du monde.
    C'est l'inespéré.
    C'est l' imprévu.
    "ça donne joli dans la vie" (Gwennaelle)
    C'est la beauté de la lampe.
    C'est une symbolisation.
    C'est le surgissement du sacré dabs le profane, une hiérophanie.
    C'est un regard d'enfant dans un Kaléïdoscope.
    C'est un ange les doigts dans la bouche.
    C'est quand dans l'obscurité de tes yeux clos naissent les phosphènes.
    C'est une géographie imaginaire.
    Une insinuation.
    Un trouble.
    C'est une puissance étrangère.
    C'est une voie parallèle.
    Un raccourci.
    Une histoire sans paroles.
    Des paroles en l'air.
    C'est quand j'ai Bleu."

    Didier Kahn

    " Poésie
    Rime en vrac
    mots patraques
    plaisir du jeu, du je
    émotions, sensations
    liberté, évasion
    imagination

    Plaisir du court
    du condensé
    de l'essentiel
    du minimalisme
    créativité
    surréalisme, onomatopées, mots inventés"

    Agnès Abrassart

    " Un battement
    Des mots assemblés en idées
    De l'inattendu et du décalé pour lire la vie et le monde comme on ne l'a pas encore lu."

    Marilou Meert

    " la poésie,
    c’est l’étonnement,
    le monde
    des choses, des êtres
    qui me parlent à l’oreille
    l’univers
    qui me fait un clin d’œil,
    la conscience
    qui remonte,
    l’extérieur
    qui me pénètre,
    l’intérieur
    qui me sort de partout
    l’irruption du passé,
    la communication souterraine des humains,
    l’élan
    qui me porte,
    le souffle"

    Odette Goffard

    " Pour moi, la poésie c’est comme arpenter le monde et entrer en résonance avec les pulsations de son coeur."

    Geneviève Massart

    " Je colorie le mandala du matin.
    Ça avance petit à petit tous les jours."

    Elsa Coton

    " Dessiner la délicatesse. Entrer dans la douceur. Aimer et danser la vie."

    Elise

    " Pour moi la poésie c’est comme naviguer sur une rivière sans nom, sans destination, sans amarre.
    Une autre manière de cultiver le lâchez-prise."

    Eric Hagelstein

    " S’arrêter, oser s’arrêter. Observer, entendre, goûter, sentir, toucher… Ressentir… S’émerveiller ou s’indigner. Réagir, penser, bouger, écrire, dire… Partager… Avancer. "

    Kayrenn

    " La poésie,
    Elle est intérieure,
    Elle est extérieure,
    Elle se faufile,
    Elle se tisse sur un fil,
    Elle m’anime,
    Elle se dessine,
    Elle s’exprime,
    Elle sort,
    Elle repart,
    Elle revient. "

    Sophie Devaert

    « La poésie? Une bestiole rouge sur des rochers noirs. »

    Agatha Storme

    « La poésie c'est la réalité du rêve créé par le chant des mots. »

    Elisabeth Brewaeys

    Bruits ASBL

    Rue du Greffe, 33 - 1070 Anderlecht - Belgique. TVA: BE 0811.175.465
    Copyright © 2023 - Bruits ASBL - Privacy policy - Made by Artimon Digital
    .
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram